Michel Boivin

Historien, Chargé de recherche au CNRS, Centre d’études de l’Inde et de l’Asie du Sud (EHESS/CNRS, Paris). Il enseigne également l’histoire contemporaine de l’Asie du sud à Sciences-Po Lyon.

Ses travaux portent sur les communautés musulmanes dans une zone qui va de Karachi à Mumbai, plus particulièrement sur les chiites ismaéliens et les groupes soufis entre le XIXe et le XXIe siècle. Ils ont mis l’accent sur l’importance de la localité de ces cultes, à travers une production rituelle, littéraire et musicale spécifique. Il travaille actuellement, avec Rémy Delage et la Mission Interdisciplinaire Française du Sindh, sur le site de Sehwan Sharif, dans le Sindh (Pakistan), où il étudie l’articulation entre le pouvoir des élites et leur inscription territoriale au sein de la ville sainte. Cette articulation s’effectue à travers la procession de reliques, qui sont alors des « artefacts de dévotion ». Dans le cadre de ce programme, il a par ailleurs débuté une recherche sur les hindous de Sehwan qui ont migré en Inde entre 1947 et 1971. Il s’est centré sur les groupes hindous qui, avant leur départ, avaient un rôle rituel à Sehwan. Il s’agira ici de mesurer l’impact de la migration, c’est à dire de voir en quoi elle a provoqué une distanciation rituelle, sachant que malgré la vivacité d’un héritage littéraire soufi en sindhi,  les cultes sehwanis de l’Inde ont été « hindouisés » à des degrés divers.

2011 Artefacts of Devotion. The Sufi Repertoire of the Qalandariyya in Sehwan sharif, Sindh (Pakistan), Karachi, Oxford University Press.

2011 “Le qalandar et le shâh. Les savoirs fakirs et leur impact sur la société du Sud Pakistan”, Archives des Sciences Sociales des Religions, 154, pp. 101-120

2010 Michel Boivin & Matthew Cook (Eds), Interpreting the Sindh World. Essays on Culture and History, Karachi, Oxford University Press.

2010 « Karachi « mère des immigrés »: business, violence et politique identitaire», Hérodote, n°139, 4e trimestre 2010, pp. 123-142.

2010 (avec Rémy Delage), « Benazir en odeur de sainteté. Naissance d’un lieu de culte au Pakistan », Archives des Sciences Sociales des Religions, n° 151, pp. 189-211.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.